Méthode jardin médicinal : le créer par fonction physiologique

Avec le revirement actuel vers le naturel, le monde médicinal n’en échappe pas. Naturopathie, Homéopathie, et bien tant d’autres encore commencent à gagner du terrain auprès de l’opinion publique. En effet, beaucoup, avec les effets secondaires des médicaments traditionnels préfèrent se tourner vers les vertus de la nature pour se soigner.

Peut-on avoir à sa portée des plantes pour se soigner ?

La réponse à la question est oui. Certains, pour se soigner, préfèrent avoir un petit espace pour planter des plantes médicinales, qu’ils peuvent utiliser en temps voulu. Afin de satisfaire la demande, des entrepreneurs adeptes de ce retour vers la nature, commencent aussi à vendre des semis de plantes. Des spécialistes de permaculture dispensent même des formations modulaires sur le thème de comment aménager son jardin médicinal ? Des fiches techniques sur les plantes médicinales commencent à être commercialisées pour faciliter la vulgarisation du jardin médicinal, qui sauverait beaucoup les personnes allergiques ou font de l’intolérance aux médecines actuelles.

Comment aménager son jardin médicinal ?

Différentes questions doivent être posées avant de choisir le lieu pour aménager son jardin médicinal. Il y a d’abord la question sur la nature du sol, est-ce que la plante a besoin d’une terre argileuse, ou bien sablonneuse ? Il y a aussi la problématique de l’orientation : a-t-elle besoin de lumière ou de l’ombre ? La question sur les besoins d’eau aussi doit être posée. Pour commencer, il vaut mieux aménager son jardin médicinal par fonction physiologique. Comme cela, même les plus novices ne s’embrouilleront pas entre toutes les plantes. Créer un jardin médicinal par fonction physiologique, c’est créer un jardin qui classe les plantes selon leurs fonctions dans les organes de l’être humain : tel groupe de plantes guériront le système digestif, telles guériront le système respiratoire, d’autres le système nerveux, et d’autres encore.

Débuter dans l’aménagement de son jardin de plantes médicinales 

Tout d’abord, le mieux c’est d’inventorier toutes les maladies qui surviennent le plus souvent dans la famille. Chaque membre a ses petites faiblesses dans le corps, et il est judicieux de les répertorier. Après cela, il faut consulter les spécialistes des plantes médicinales pour savoir les plantes qui peuvent guérir ces maladies. Ces spécialistes pourraient bien indiquer le nom exact des plantes correspondant, car il faut savoir que le thym médicinal est différent du thym ordinaire, par exemple. Ces spécialistes ont les noms latins de toutes les plantes et ils pourront donc donner les vrais noms des plantes. À part cela, il est important aussi de planter des plantes qui peuvent guérir des maux fréquents, qui peuvent subvenir lors des changements de saison par exemple. Le choix du terrain est aussi important, car chacune des plantes a ses spécificités, donc il faut bien se renseigner auprès des spécialistes.

Pourquoi certaines plantes sont-elles aromatiques ?
Quelles plantes semer pour me concocter des tisanes maison ?