Phytothérapie : L’art de se soigner avec les plantes

Phytothérapie

La phytothérapie peut être définie en termes simples comme une médecine douce dont la base est l’utilisation des plantes. Ce n’est pas une nouvelle pratique, elle existe depuis des centaines d’années. La phytothérapie est ainsi l’étude de l’utilisation d’extraits d’origine naturelle en tant que médicaments ou agents de promotion de la santé. Mais quelles sont les informations à savoir avant de se lancer dans la phytothérapie ?

Rappels historiques sur les origines de la phytothérapie

Pendant de nombreux siècles après la chute de l’empire romain, le monde arabe était le centre des connaissances scientifiques et médicales. Des textes de Grèce et de Rome ont été traduits en arabe et étudiés par des érudits islamiques. Ils ont développé et affiné les théories d’Hippocrate et les médecins islamiques ont commencé à utiliser la réglementation en matière de régime alimentaire, d’exercice et de prescription d’herbes médicinales dans le traitement de leurs patients. Les Arabes de la région de Bagdad ont été les premiers de l’histoire à distinguer la médecine de la science pharmacologique. La différenciation et la séparation de deux disciplines scientifiques, la médecine et la pharmacie, ont commencé au huitième siècle. Il est très important de noter que les premiers modèles de pharmacie professionnelle ont été trouvés parmi la population arabe. Les premières pharmacies au monde ont été établies dans le monde arabe, Les formes utilisées pendant cette période sont toujours utilisées dans la thérapie et certaines formulations de médicaments peuvent être trouvées dans les pharmacopées, même de nos jours, des experts en sciences pharmaceutiques ont entrepris l’extraction et la préparation de remèdes. Les médecins n’étaient plus responsables que du diagnostic des maladies et du suivi des traitements administrés. Cela a marqué un tournant dans la science et a aidée la pharmacie à devenir un domaine complexe. Les pharmacologues et les ethnopharmacologues ont commencé à rechercher différents ingrédients et extraits à utiliser comme remèdes, et ont étudié les propriétés chimiques des matériaux utilisés dans la gestion des maladies. Plusieurs médicaments actuels sont ainsi issus de la phytothérapie pour traiter des maladies grave comme le paludisme, ou même le cancer. Etant donner que c’est un marché en plein expansion grâce notamment à internet, plusieurs herboristerie en ligne ont vu le jour.

Les critères d’identification et les méthodes d’extraction des principes actifs d’une plante en phytothérapie

Les remèdes à base de plantes et les médecines douces sont utilisés dans le monde entier et, dans le passé, les herbes étaient la seule source originale de la plupart des médicaments. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a récemment répertorié plus de 20 000 herbes médicinales et analysé environ 250 espèces pour en identifier les composants chimiques bioactifs.Ainsi, la recherche ethnopharmacologique peut représenter une étape cruciale dans le développement de médicaments à partir de produits naturels. Les critères utilisés pour identifier une plante médicinale potentielle. Les caractéristiques physiques de la plante, notamment sa taille, sa forme, sa couleur, sa texture et son goût, ont traditionnellement servi de critères importants dans leur sélection à des fins thérapeutiques, par exemple,  les graines en forme de rein sont utilisées pour traiter les calculs rénaux.  

L’extraction des principes actifs peut se faire de différentes manières. Pour avoir les extraits de plantes, les herboristes traditionnels utilisent plusieurs techniques pour obtenir les composants photochimiques bénéfiques selon le type ou l’espèce sélectionnée de plantes. La majorité des remèdes à base de plantes sont consommés par voie orale sous forme de thé ou d’une autre boisson contenant des ingrédients chimiques dilués ou concentrés. Le thé est généralement produit à partir de différentes parties des herbes, par infusion ou en décoctions. Chauffer une plante brute dans un milieu fluide facilite non seulement l’extraction et la concentration des substances curatives, mais agit également pour éliminer les poisons et les impuretés avant la consommation. Comme il n’y a pas de ligne de démarcation nette séparant les aliments des médicaments, il n’est pas surprenant que diverses parties de plantes comestibles aient été utilisées comme sources de nutrition et de médicaments dans différentes cultures. À l’heure actuelle, l’extraction des principes actifs d’une plante se fait de manière industrielle soit pour les transformer en médicaments a proprement dit ou en les utilisant comme base de compléments alimentaires naturels.

Quels problèmes peut-on traiter avec la phytothérapie?

Les plantes en phytothérapie se concentrent à la fois sur le traitement, la guérison et la prévention. Le traitement tourne autour de la guérison de maladie ou d’infirmité.  Des  exemples pratiques d’utilisation des plantes médicinales sont à énumérés, en premier ils peuvent être utilisés contre les douleurs cervicales et dorsales causées par des problèmes de muscles et de squelette. D’autres problèmes au niveau des os entre dans le traitement comme par exemple l’arthrite. Des infections pulmonaires comme l’asthme ou rhum des foins, des soufles au cœur entre également dans le champ de traitement de la phytothérapie Mais dans d’autres cas, les plantes en phytothérapie sont utilisées pour le traitement des traumatismes après un accident de voiture par exemple. Les complications liées à un accouchement touchant les organes génitaux ou reproducteurs de l’homme sont également à soigner par phytothérapie. Les maladies dégénératives ou génétiques comme la maladie de Parkinson ou de la vache folle sont à l’origine de nombre drame, mais grâce aux plantes médicinales les symptômes sont plus supportables par le patient. Enfin, des soins palliatifs sont également possibles pour améliorer la situation des malades en phase terminaux.

 

Les plantes en phytothérapie utile dans la vie quotidienne

Plusieurs plantes dites médicinales sont à avoir pour votre bien-être, il y a tout d’abord l’aubépine pour apaiser certains rhumatismes, la bardane pour lutter contre les maladies de la peau et le boldo pour protéger le foie contre des infections microbiennes. Pour faciliter votre digestion et éviter les vomissements, il a la mélisse. Pour lutter contre les troubles du sommeil, la passiflore est un bon somnifère naturel. Si vos articulations sont douloureuses, la reine-des-prés est idéale. D’autres produits de phytothérapie présente au quotidien ont également des utilisations diverses comme le café vert pour brûler les graisses et éviter le surpoids sources de nombreuses maladies, la caféine était utilisée pour améliorer les performances physiques pour les sportifs de haut niveau et également multiplier la concentration lors des examens par exemple. Cependant, le café vert n’est pas recommandé pour les personnes soufflant d’hypertension.


Astuces pour trouver les bonnes plantes en phytothérapie

Pour trouver des produits bio et naturels, il existe plusieurs méthodes doit se rendre chez un herboriste ayant un magasin près de chez vous pour demander conseil sur l’utilisation, les contre indications d’une plante en particulier. L’autre solution étant de surfer sur le net pour trouver une herboristerie en ligne, en quelques clics vous pouvez commander n’importe quelles plantes et recevoir votre commande dans les 48 heures qui suit. Mais il est important de lire les avis ou commentaires laissés par les utilisateurs du site pour vous faire une idée sur la qualité des produits par rapport au prix proposé. En conclusion, la phytothérapie au même titre que la litho thérapie est une médecine secondaire et palliative mais de plus en plus des personnes y a recours pour se soigner ou soulager leurs douleurs.

Méthode jardin médicinal : le créer par fonction physiologique
Pourquoi certaines plantes sont-elles aromatiques ?